Archives de
Auteur : Patricia Rouffaud

Assemblée générale du 25 11 2017

Assemblée générale du 25 11 2017

  25 adhérents présents, 20 « Pouvoirs ». Pour une association comptant à ce jour 100 adhérents. Bonne participation ! « Mieux vivre par la sophrologie » comme toute association : un CA, un bureau, qui sont constitués de membres actifs avec une participation réelle, au quotidien.  Preuve en est l’engagement de membres nouvellement arrivés dans l’association tandis que d’autres sont présents depuis la création de MVPLS c’est -à- dire 25 ans ! 1992 !  Une époque où la sophrologie n’avait pas « le vent en poupe «  comme…

Lire la suite Lire la suite

Hiver

Hiver

Hiver C’est la leçon de la saison : s’arrêter, attendre. Le long « avent » de la nature nous calfeutre et nous retient de l’hystérie coutumière. « On se calme, on sort moins, on en profite pour rentrer en soi-même. » Manière de nous pousser à l’intériorité… Une chance de se reconnaître, de renaître. Plus de feuilles sur les arbres, nulle germination, parfois un grand silence blanc… Et pourtant une promesse ! L’hiver peut prendre mille formes. Il y a les hivers du corps, les hivers de…

Lire la suite Lire la suite

Formation continue des sophrologues

Formation continue des sophrologues

  L’association MVPLS a organisé du 8 au 10 décembre, un stage de supervision pour les sophrologues de l’association. Ce stage a aussi été proposé aux sophrologues d’associations partenaires, ainsi qu’à une sophrologue formatrice pédagogique, retraitée de l’enseignement, (biologie, physiologie). C’est donc un groupe de 11 sophrologues, qui a revisité les exercices du premier module avec Eliane Laxague, sophrologue formatrice dans les écoles de la Fédération Européenne de Sophrologie. Ce premier module, socle de tous nos apprentissages, puisque c’est la…

Lire la suite Lire la suite

L’été

L’été

Cigales à l’heure de la sieste, fringale de lectures, promenades et découvertes en tous genres, clairs de nuit propices aux bavardages, vagabondages, bilans et nouveaux espoirs. Et si nous mettions en « pratique d’été » notre maturité sophrologique ?   Savourer la sieste (énergie du repos) en toute liberté, toute quiétude, avant de nous épanouir dans des mouvements et gestes inhabituels (énergie de la marche, de la nage, du vélo…) Elargir notre gamme de sensations par la redécouverte ou nouvelles découvertes des saveurs,…

Lire la suite Lire la suite